Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

chants de noel

O Nuit Bienveillante (chant de Noël)

Publié le par Autour de Nicole et Pierre

Pour une fois, c'est la version française de ce chant qui a été privilégiée, pour sa grande proximité avec le thème de notre Avent 2022. Le chant allemand d'origine est "O du fröhliche". Nous l'utiliserons une autrefois...
La traduction française est d'un anonyme et la musique, inspirée d'une danse sicilienne est de Giovanni Gabrieli, compositeur et organiste vénitien du XVIème siècle (1557 -1612)

I
Ô nuit bienveillante
Ô nuit rassurante
Douce nuit du premier Noël
Jésus ô mystère,
Naît sur cette terre 
Chantons, chantons à l'Éternel

II
Ô nuit bienveillante
Ô nuit rassurante
Douce nuit du premier Noël
Jésus nous délivre
Jésus nous fait vivre
Chantons, chantons à l'Éternel

III
Ô nuit bienveillante
Ô nuit rassurante
Douce nuit du premier Noël
Qu'au saint Roi des anges
Montent nos louanges
Chantons, chantons à l'Éternel

IV
Ô nuit bienveillante
Ô nuit rassurante
Douce nuit du premier Noël
Jésus faible et pauvre
Nous aime et nous sauve
Chantons, chantons à l'Éternel

Pour chanter ensemble ce cantique si apaisant, voici deux versions enregistrées dans deux styles différents :

 

🎵Armée du Salut Suisse

🎵version bilingue par Union Eglises protestantes Alsace Lorraine

 

Publié dans Chants de Noël

Partager cet article
Repost0

Kling, Glöckchen klingelingeling (Sonne, clochette, sonne)

Publié le par Autour de Nicole et Pierre

Ce dernier soir de l'Avent, nous partagerons avec vous l'un de nos chant de Noël préférés, particulièrement enjoué. C'est un Noël allemand traditionnel écrit en 1854 par Karl Enslin sur une mélodie, soit populaire, soit de Benedikt Widmann.

 

Pour l'écouter : 

Kling glöckchen klingelingelin

 

 

 

Kling Glöckchen kling!

Lasst mich ein, ihr Kinder,

Ist so kalt der Winter,

öffnet mir die Türen,

lasst micht nicht erfrieren!

Kling, Glöckchen klingelingeling,

Kling Glöckchen kling!

 

Kling, Glöckchen klingelingeling,

Kling Glöckchen kling!

Mädchen hört und Bübchen,

Macht mir auf das Stübchen!

Bring’euch milde Gaben,

Sollt euch dran erlaben.

Kling, Glöckchen klingelingeling,

Kling Glöckchen kling!

 

Kling, Glöckchen klingelingeling,

Kling Glöckchen kling!

Hell erglühn die Kerzen,

Öffnet mir die Herzen,

Will drin wohnen fröhlich,

Frommes Kind, wie selig!

Kling, Glöckchen klingelingeling,

Kling Glöckchen kling!

 

Sonne, clochette, sonne,

Sonne, clochette, sonne !

Laissez-moi entrer, les enfants,

l’hiver est si froid.

Ouvrez-moi les portes,

Ne me laissez pas geler !

Sonne, clochette, sonne,

Sonne, clochette, sonne !

 

Sonne, clochette, sonne,

Sonne, clochette, sonne !

Ecoutez, les filles et vous les garçons,

ouvrez-moi la petite pièce.

Je vous apporte beaucoup de cadeaux

qui vous réjouiront.

Sonne, clochette, sonne,

Sonne, clochette, sonne !

 

Sonne, clochette, sonne,

Sonne, clochette, sonne !

Les bougies brûleront très claires ;

ouvrez-nous vos cœurs,

Je voudrais entrer joyeusement,

enfant pieux, quelle bénédiction !

Sonne, clochette, sonne,

Sonne, clochette, sonne !

 

 

 

 

 

Publié dans Chants de Noël

Partager cet article
Repost0

"Joseph est bien marié", chant de Noël traditionnel

Publié le par Autour de Nicole et Pierre

Raphael Mariage de la Vierge

 

Voici un chant de Noël traditionnel de Champagne datant du 16ème siècle.

La mélodie, issue d’une chanson enfantine « Quand Biron voulut danser » ironisant sur les capacités à danser d’un maréchal boiteux a été reprise dans plusieurs adaptations orchestrales et vocales comme le thème principal du Kyrie de la Messe de minuit de Marc-Antoine Charpentier (1690) ou la transcription en ré mineur pour orgue de Claude Balbastre (1770).

 

Nous vous proposons d’entendre deux versions de ce chant de Noël :

* Dans sa version chorale avec : Les Musiciens de Saint-Julien et la Maîtrise de Radio France

* Dans la transcription de Balbastre pour l’orgue avec :  Michel Chapuis à l’orgue de Saint Roch à Paris

 

1. Joseph est bien marié

À la fille de Jessé

C’est une chose bien nouvelle,

Que d’être mère et pucelle.

Dieu y avait opéré,

Joseph est bien marié.

 

2. Et quand ce vint au premier

Que Dieu nous voulut sauver

Il fit en terre descendre

Son cher fils Jésus pour prendre

En Marie humanité

Joseph est bien marié.

 

3. Quand Joseph eut aperçu

Que sa femme avait conçu

Il luit dit : ma douce mie

Certes digne ne suis mie

D’être à vous apparié.

Joseph est bien marié.

 

4. Mais Gabriel lui a dit :

Joseph, tu es en crédit

Car ton épouse Marie

A conçu le fruit de vie

Par prophète publié.

Joseph est bien marié.

 

5. Change donc ton pensement

Et approche hardiment

Car par divine puissance

Tu es durant son enfance

À le servir dédié.

Joseph est bien marié.

 

6. À Noël sur la minuit

La Vierge enfanta son fruit

Sans lit, traversin, ni couche.

Joseph l’enfant traite, accouche

Où son âne était lié.

Joseph est bien marié.

 

7. Les anges y sont venus

Voir le Rédempteur Jésus

Par très grande compagnie

Puis à haute voix jolie

Gloria ils ont chanté.

 

8. Les pasteurs ont entendu

Que le Sauveur est venu

Ont laissé leurs brebiettes

Et jouant de leurs musettes

Disant que tout est sauvé.

Joseph est bien marié.

 

9. Les trois rois pareillement

Lui ont fait noble présent

D’or, d’encens, aussi de myrrhe,

La mère, ce fait admire

Comme du ciel envoyé.

Joseph est bien marié.

 

10. Or prions dévotement

De bon cœur très humblement

Que paix, joie et bonne vie

Impètre Dame Marie

À notre nécessité.

Joseph est bien marié.

Sculpture sur bois Pascal Bosshardt

 

Publié dans Chants de Noël

Partager cet article
Repost0

Chanson de Saint Nicolas pour les petits enfants

Publié le par Autour de Nicole et Pierre

 

Aujourd'hui, c'est la Saint-Nicolas !

Pour évoquer joyeusement cette fête traditionnelle, voici une joyeuse chansonnette pour les enfants .

Attention, le refrain risque de vous rester en tête longtemps...! 

 

Voici le lien pour l'écouter :                     "Saint Nicolas va m'apporter..."

 

Chanson de Saint Nicolas pour les petits enfants

 

Saint Nicolas va m'apporter  
une poupée, une poupée
Saint Nicolas va m'apporter
une poupée pour m'amuser

Une sucette pour la jolie Sylvette
Une raquette pour Sylvie et Josette
Et des caramels pour les demoiselles
Et des coups de bâton pour les vilains garçons  

Saint Nicolas va m'apporter  
une poupée, une poupée
Saint Nicolas va m'apporter
une poupée pour m'amuser

Une trompette pour Pierrot et Pierrette
Une poussette pour Odile et Odette
Et des caramels pour les demoiselles
Et des coups de bâton pour les vilains garçons

Saint Nicolas va m'apporter  
une poupée, une poupée
Saint Nicolas va m'apporter
une poupée pour m'amuser

Une dinette pour Lezy et Lisette
Une raquette pour Pierrot et Pierrette

Une trompette pour Henri  et Henriette 
Une poussette pour Odie et Odette 
Et des caramels pour les demoiselles
Et des coups de bâton pour les vilains garçons

Saint Nicolas va m'apporter  
une poupée, une poupée
Saint Nicolas va m'apporter
une poupée pour m'amuser
(bis)

 

Publié dans Chants de Noël, Traditions

Partager cet article
Repost0

First Noël de Ibrahim Maalouf

Publié le par Autour de Nicole et Pierre

Nous venons d'acquérir le dernier album de Ibrahim Maalouf ,illustré de la magnifique calligraphie de Hosni Hertelli.

 

Il interprète avec sa merveilleuse trompette à quatre pistons des musiques de  Noël traditionnelles et variées avec un raffinement, une élégance et une émotion incomparables.

 

Sans compter ses trois  compositions, en fin de programme , sublimes : Noël for Nael en l'honneur du premier Noël de son fils, Christmas et The Last Christmas Eve.

 Il est accompagné de ses amis François Delporte (guitare), Frank Woeste (piano) et Sofi Jeannin (chef de chœur) et a fait ses enregistrements entre autres à Saint-Julien-le -Pauvre.

Nous l'écoutons "en boucle" tant il correspond à l'esprit de l'Avent et des douces  veillées musicales et nous vous proposons aujourd'hui de nous rejoindre dans ce bonheur ... si vous n'avez déjà le CD chez vous !

Pour l'écouter : First Noël de Ibrahim Maalouf

 

Publié dans Chants de Noël

Partager cet article
Repost0

Noël Suisse de Louis-Claude Daquin

Publié le par Autour de Nicole et Pierre

Combien de fois cette musique  a réjoui nos cœurs pendant le cultes de l'Avent !
Nous voulons retrouver ce bonheur avec vous...

 

Pour écouter : 

Louis-Claude DAQUIN : Noël suisse (Nouveau Livre de Noëls, n° XII). Christophe Mantoux à l'orgue Moucherel-Formentelli de la cathédrale d'Albi, concert du 12 novembre 2011

Louis-Claude Daquin (1694-1772)

Compositeur, organiste et claveciniste français, il commence une carrière d’enfant prodige à la cour de Louis XIV dès l’âge de six ans.
Organiste du roi en la chapelle royale du Palais et ordinaire de la musique du prince de Conti, il cumula les titres prestigieux dont celui de  titulaire des orgues de la cathédrale Notre-Dame de Paris en 1755 . Virtuose éblouissant aux claviers, il est  apprécié de l'aristocratie et son jeu à l'orgue attire des foules considérables.
Il écrit en 1757 un remarquable Nouveau Livre de Noëls, comprenant douze noëls sur les thèmes les plus chantés de l’époque, dont le Noël suisse (Grand Jeu et Duo) composé de :  « Il est un petit l’ange » ou « Ô Dieu de clémence ». 

L’orgue

Il est l'œuvre de Christophe Moucherel qui en a assuré la construction de 1734 à 1736. Il comprend alors quatre claviers (positif, grand-orgue, récit, écho) et pédalier. Le facteur réalise un buffet somptueusement décoré de statues d'angelots jouant divers instruments de musique.
Il est considéré comme l’un de plus beaux instruments de France et même d’Europe.
Remanié plusieurs fois, l’orgue a été restauré en 1977-1981 par Bartoloméo Formentelli en reprenant les techniques d’origine, de sorte que l’orgue sonne aujourd’hui comme il pouvait sonner à la fin du 18e siècle.
Dans sa composition actuelle, l'orgue compte un pédalier à la française et cinq claviers (grand-orgue, positif, bombarde, récit et écho), actionnant 56 jeux et 3578 tuyaux4. La console est en fenêtre, restaurée dans son état d'origine.

Christophe Mantoux

Après avoir étudié l’orgue avec Gaston Litaize, et l’écriture au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, Christophe Mantoux, né en 1961, remporte en 1984 le Grand Prix d’interprétation du Concours International d’Orgue de Chartres, et entreprend une carrière de concertiste en France et à l’étranger.
Il est depuis  2011 professeur d’orgue au Conservatoire régional et au Pôle supérieur (PSPBB) de Paris et depuis 1995 organiste titulaire de l’église Saint-Séverin à Paris. 

 

Publié dans Chants de Noël

Partager cet article
Repost0

Noël Jazz

Publié le par Autour de Nicole et Pierre

Nostalgiques de nos répétitions chorales interrompues pour raison de pandémie, nous réécoutons nos chants préférés, dont ce Noël Jazz, si alerte

Pour l'écouter : Choeur Eclats

Noël c'est comme un rythme de jazz
Ça commence tout doucement
On n'entend que la contrebasse
Comme le cœur d'un petit enfant
Et sur ce rythme-là
Noël
Chantez tous avec moi
Noël
Chantez, chantez tout bas
Noël, Noël, Noël
Et sur ce rythme-là
Noël
Chantez tous avec moi
Noël
Chantez, chantez tout bas
Noël, Noël, Noël

 

Publié dans Chants de Noël

Partager cet article
Repost0

«  Jauchzet, frohlocket! »… ( Exultez, réjouissez-vous !) J.S. Bach

Publié le par Autour de Nicole et Pierre

Le saviez-vous ? Nicole , qui aime tant Jean-Sébastien Bach, inaugure inexorablement tous ses temps de l’Avent par l’audition de l’Oratorio de Noël de J.S. Bach, jubilant dès les accents du premier chœur «  Jauchzet, frohlocket! »… Nous espérons que, ce soir, vous aussi, allez « exulter et vous réjouir »!

Jauchzet, frohlocket! auf, preiset die Tage,

Rühmet, was heute der Höchste getan!

Lasset das Zagen, verbannet die Klage,

Stimmet voll Jauchzen und Fröhlichkeit an!

Dienet dem Höchsten mit herrlichen Chören,

Laßt uns den Namen des Herrschers verehren!

 

Exultez, réjouissez-vous ! debout, louez ce jour,

Glorifiez ce que le Très-haut a fait aujourd'hui !

Abandonnez le désespoir, banissez les lamentations,

Chantons ensemble pleins d'allégresse et de bonheur !

Servez le Très-haut avec des chœurs glorieux,

Honorons le nom du Seigneur !

Pour écouter le début de l’Oratorio de Noël , nous vous proposons cet enregistrement de Harnoncourt :  https://youtu.be/98UjjwzJBFE

 

 

 

 

L’Oratorio de Noël (BWV 248) ou Weihnachtsoratorium a été composé par Jean-Sébastien Bach en

1734 à Leipzig pour être chanté à l'église, avec orchestre, pendant le temps de Noël.

Il comprend six cantates consacrées aux trois jours de fête de Noël, au nouvel an (fête de la Circoncision du Christ), au premier dimanche de l'année et à l'Épiphanie :

La naissance (première cantate chantée le 25 décembre)

L'annonce aux bergers (deuxième cantate chantée le 26 décembre)

L'adoration des bergers (troisième cantate chantée le 27 décembre)

La Circoncision et le nom de Jésus (quatrième cantate chantée le 1er janvier)

Le voyage des Rois mages (cinquième cantate chantée le dimanche suivant le 1er janvier)

L'adoration des Rois mages (sixième cantate chantée pour l’Épiphanie)

Les textes, inspirés du Nouveau Testament (Luc Chapitre 2, 3 à 21, et Matthieu Chapitre 2, 1 à 12) sont donnés dans les récitatifs, entrecoupés d'arias et de chœurs .

 

Le premier morceau, « Jauchzet, frohlocket! auf, preiset die Tage » (Exultez, réjouissez-vous ! debout, louez ce jour,) et introduit par une ouverture inspirée de sa cantate « Tönet, ihr Pauken! Erschallet, Trompeten! » (Retentissez, tambours! Retentissez, trompettes!), BWV 214, qu'il avait composé pour l'anniversaire de Maria Josepha de Saxe le 8 décembre 1733. L’utilisation des timbales et trompettes, instruments royaux, évoquent la majesté de l’enfant roi et sauveur.

Pour en savoir plus :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Oratorio_de_No%C3%ABl_(Bach)

https://www.bach-cantatas.com/Texts/BWV248-1-Fre6.htm

 

 

Publié dans Chants de Noël

Partager cet article
Repost0

Kommet, ihr Hirten

Publié le par Autour de Nicole et Pierre

Veillée musicale ce soir avec ce très beau chant de Noël bohème apparu en 1605 et écrit par Karl Riedel en 1870.

 

Le voici interprété par les petits chanteurs du Dresdner Kreuzchor : Cliquer ici

 

 

Kommet, ihr Hirten,                          


Ihr Männer und Fraun!
Kommet, das liebliche
Kindlein zu schaun!
Christus, der Herr,
Ist heute geboren,
Den Gott zum Heiland
Euch hat erkoren.
Fürchtet euch nicht!
Fürchtet euch nicht!

2. Lasset uns sehen
In Bethlehems Stall,
Was uns verheißen
Der himmlische Schall!
Was wir dort finden,
Lasset uns künden,
Lasset uns preisen
In frommen Weisen.
Allelujah!
Allelujah!

3. Wahrlich, die Engel
Verkündigen heut
Bethlehems Hirtenvolk
Gar große Freud:
Nun soll es werden
Frieden auf Erden,
Den Menschen allen
Ein Wohlgefallen.
Ehre sei Gott!
Ehre sei Gott!
      

1.  

Venez, bergers, 
Venez, filles et garçons, 
venez par ici,
Allez voir cet enfant gracieux et beau 
venu dans la nuit !
 Aujourd'hui Christ est né sur la terre,
Choisi, pour nous sauver, par son Père :
 Bergers, ne craignez plus !
Bergers, ne craignez plus !

      2.   
Allons à Bethléem dans l'étable 
voir ce puissant Seigneur 
Qu'un chœur des anges loue et
 bénit comme un roi libérateur !
Ce que nous trouverons , 'faut le dire,
Par des chants, des refrains et des rires :        
Alléluia !
Alléluia !                        

      3.   

Par tout leur chant les anges 
proclament haut et fort aujourd'hui   
Au peuple des bergers que 
dans Bethléem est né le Messie !
 Maintenant, que la paix soit sur terre
Et que par son amour Dieu l'éclaire : 
Gloire à Dieu  !
Gloire à Dieu  !

 

Publié dans Chants de Noël

Partager cet article
Repost0

Dona nobis pacem (Mozart)

Publié le par Autour de Nicole et Pierre

"Dona nobis pacem" (Donne-nous la paix)

"Dona nobis pacem" (Donne-nous la paix) est un canon inspiré d'une partie de la messe catholique en latin, l'Agnus Dei,  invocation à l'Agneau de Dieu de faire miséricorde et d'accorder la paix aux fidèles. Cette formule  aurait été inscrite dans la messe par le pape Serge 1er en 687, à la fin de la formule latine :
« Agnus Dei, qui tollis peccata mundi, miserere nobis.
Agnus Dei, qui tollis peccata mundi, miserere nobis.
Agnus Dei, qui tollis peccata mundi, dona nobis pacem. »
(Agneau de Dieu qui ôte le péché du monde, aie pitié de nous... donne-nous la paix)

L'origine de la mélodie, probablement traditionnelle, a été attribuée à Mozart.

Le "Dona nobis pacem" était aussi  chanté symboliquement en RDA, en particulier à Leipzig et à Berlin, à l'issue des «manifestations du lundi »,  rassemblements organisés par les Églises protestantes dans les années 1980,  comme mouvements de protestation et symboles de l’opposition au régime  jusqu'à la chute du mur de Berlin.


Ecouter la superbe interprétation par le St. Olai Motettkör sous la direction de Leif Ahlberg : https://youtu.be/OSdGW_HBrLE

 

 

Publié dans Chants de Noël

Partager cet article
Repost0

Le silence et le mystère

Publié le par Autour de Nicole et Pierre

Aujourd'hui nous avons voulu reprendre un Noël de notre vieux "Louanges & Prières" pour chanter paisiblement en ce temps de l'Avent. 

Le texte  est de   Ruben Saillens (1887), pasteur baptiste né en 1855 à Saint-Jean-du-Gard et mort en 1942 à Condé-sur-Noireau, et auteur ou traducteur de 160 cantiques, dont a célèbre "Cévenole". La mélodie est du compositeur anglais Smart (1813-1897).

Nous vous joignons la partition et un accompagnement musical : Le silence et le mystère de cantiques karaokes

1. Le silence et le mystère

Couvrent bois, champs et cités.

« Gloire à Dieu, paix sur la terre,

A tous bonne volonté ! »

Mais d’où sont ces sons étranges,

Si puissants, ces mots si doux ?

Bergers, c’est la voix des anges,

Leur message est bien pour vous !

 

2. Jésus, que la terre appelle

De ses vœux et de ses pleurs,

Celui qui ôtera d’elle

Son fardeau et ses douleurs ;

Fils promis à une femme,

Le Sauveur prédestiné,

L’espérance de nos âmes,

Le Libérateur, est né !

 

3. Née d’Adam, viens, race humaine

Viens, adore ici ton Roi !

Du ciel, son royal domaine,

Il s’abaisse jusqu’à toi

La crèche est pour lui la porte

Qui le mène à son tombeau.

Mais pour toi, pauvre âme morte,

Cette crèche est un berceau.

 

4. « Gloire à Dieu, paix sur la terre,

A tous bonne volonté ! »

Jésus est le Fils du Père

De tendresse et de bonté.

Joignons-nous au chœur des anges,

Ensemble élevons nos voix,

Pour célébrer ses louanges

Depuis la crèche à la croix !

 

 

 

Publié dans Chants de Noël

Partager cet article
Repost0

Vom Himmel hoch (du haut du ciel) (M. Luther)

Publié le par Autour de Nicole et Pierre

Vom Himmel hoch (du haut du ciel) (M. Luther)

Ce célèbre chant de Noël, inspiré de Luc 2.8-20, a été écrit et composé par Martin Luther en 1535 puis édité en 1539 pour être chanté par les paroissiens. La mélodie fut souvent reprise, à l'orgue par Johannes Eccard , Adam Gumpelzhaimer , Hans Leo Hassler , Michael Praetorius , Samuel Scheidt et Heinrich Scheidemann , Johann Pachelbel , Georg Boehm ...

Jean-Sébastien Bach a souvent utilisé le thème de "Vom Himmel hoch" : dans le Magnificat (1723), à trois reprises dans l'Oratorio de Noël (1734) et dans plusieurs préludes de chorals de son Livre d'orgue.

Carl Maria von Weber a exploité ce thème ainsi que Felix Mendelssohn qui écrivit une cantate basée sur l'hymne de Luther et a incorporé la mélodie dans la musique de scène de Athalie de Racine

Au XXème siècle plusieurs compositeurs ont utilisé "Vom Himmel hoch" : Emmanuel Faisst , Sigfrid Karg-Elert , Ernst Pepping, Hugo Distler, Max Reger et Igor Stravinsky dans ses Variations chorales sur" Vom Himmel hoch " pour choeur et orchestre (1956).

Plus récemment la version finnoise "Enkeli taivaan" figure dans Luther , un opéra de Kari Tikka créé en 2000.

Voici  trois versions musicales et le texte de ce beau chant de Noël.

Vom Himmel Hoch (da komm' ich her)

Felix Mendelssohn Bartholdy Choral: "Vom Himmel hoch"

Bach / Stravinsky: "Vom Himmel hoch, da komm' ich her" / Jurowski · Berliner Philharmoniker

 

 

Publié dans Chants de Noël

Partager cet article
Repost0

Noël de fleurs (Massenet)

Publié le par Autour de Nicole et Pierre

Soirée romantique aujourd'hui avec une mélodie de Jules Massenet
sur une poésie de Louis Schneider pour chant et piano
composée en 1912
en hommage à Charlotte Lormont

Ecouter une version enregistrée par Mercedes Olivera : Adviento en la Iglesia Presbiteriana San Andrés.

 

 

Noël des fleurs

 

Il pleut des iris, des jasmins, des roses

Dans la pauvre étable où naîtra l'Enfant.

Les fleurs doucement sur le sol se posent

Pour former un berceau charmant.

 

Il pleut des iris, des jasmins, des roses

Dans la pauvre étable où l'Enfant repose.

Noël, c'est Noël, au ciel radieux

Monte l'encens pur, présent des rois mages,

Bergers et puissants, acclamez les cieux.

Le seigneur naissant attend vos hommages.

 

Il pleut des iris, des jasmins, des roses

Dans la pauvre étable où l'Enfant repose.

Noël ! Noël ! Noël ! Noël !

 

 

Publié dans Chants de Noël

Partager cet article
Repost0

"Psallite unigenito..." (Michael Praetorius)

Publié le par Autour de Nicole et Pierre

Ce chant de Noël qui résonne comme une carillon a été composé en 1550 par
Michael Prætorius et publié en 1609 dans son recueil Musæ SioniæFils de pasteur luthérien, Michael Prætorius a écrit d'innombrables cantiques dont beaucoup sont encore chantés , tel Es ist ein Ros entsprungen (Dans une étable obscure).

Le chant "Psallite unigenito " alterne des textes en latin et en allemand, comme il se faisait souvent au début de la Réforme luthérienne qui a introduit l'usage de la langue vernaculaire dans les "messes allemandes" encore en latin.

Et voici les liens pour écouter deux  interprétations de ce beau chant de Noël :

Interprétation du Vancouver Chamber Choir avec la Partition

Interprétation de l' Ensemble D.E.U.M.

 

 

Publié dans Chants de Noël

Partager cet article
Repost0

In dulci jubilo

Publié le par Autour de Nicole et Pierre

Cette année, nous avons la joie de recevoir cette contribution de notre amie Edith Weber, professeur émérite d'histoire de la musique à la Sorbonne, qui nous présente ce si beau chant de joie. Nous y avons ajouté quelques références audio vous permettant de comparer différentes utilisations de ce thèmes à travers les siècles.Passez une douce et joyeuse veillée musicale!

In dulci jubilo                                       

Nun singet und seid froh                

Unsers Herzens Wonne                   

Leit (liegt) in præsepio                               

Und leuchtet als die Sonne           

Matris in gremio                             

Alpha es et O (bis)  

Dans une douce joie,            

Chantez et soyez heureux

La joie de notre cœur              

repose dans la crèche

et brille comme le soleil

dans le sein de ta mère,

Alpha es et (bis)  

           Ce texte bilingue (latin/allemand) respectant les assonances  s’inscrit particulièrement dans un contexte de joie et de jovialité typique du temps de l’Avent et de Noël. La mélodie (do do, do mi, fa sol, la sol) remonte au XIVe s. Elle repose sur une structure d’accord parfait, avec une note de dépassement occasionnel à l’aigu. Celle des deux premiers vers est répétée, de même que la conclusion. Elle figure notamment dans le Recueil allemand actuel : Evangelisches Gesangbuch (n°35) et a retenu l’attention de nombreux compositeurs :

            Johann Walter (1496-1570) l’inclut, en 1544, dans les Neue Deutsche Geistliche Gesenge. Pour l’esthétique baroque : Michael PRAETORIUS (1571-1621), Samuel SCHEIDT (1587-1654) : version à 4 voix ; Dietrich BUXTEHUDE (1637-1707) place le cantus firmus au soprano (BuxWV 197) ; Vincent LÜBECK (1654-1740) en propose une version pour clavier sans pédalier ; Johann Gottfried WALTHER (1684-1748) la traite en canon à l’octave. Jean Sébastien BACH (1685-1750) l’harmonise à 4 voix (BWV 368), l’ajoute à son Petit Livre d’orgue (BWV 608) et la présente avec basse chiffrée (BWV 729), entre autres... L’esthétique romantique est, par exemple, représentée dans les arrangements de Robert Lucas PEARSALL (1795-1856) et de Max REGER (1873-1916).

            Plus proches de nous, Rudolf MAUERSBERGER (1889-1971) en a proposé une version d’accompagnement pour chœur (Thomanerchor de  Leipzig). Parmi les compositeurs suisses, figurent Willy BURCKHARD (1900-1955) avec 8 variations sur ce Choral ; Bernard REICHEL (1901-1992) qui place le cantus firmus à la pédale et a également composé une Pastorale, et Pierre PIDOUX (1905-2001) qui le traite en Trio. La mélodie est également citée par le regretté Jean-Jacques WERNER(1935-2017) dans sa Sinfonia brevis ALPHA ES ET O (pour orchestre). En Allemagne, Zsolt GARDONYI (né en 1946), l’organiste et compositeur hongrois installé à Würzburg, en fait une improvisation… Ce Choral bilingue latin/allemand connaît donc une large diffusion à travers les siècles. Il convient parfaitement pour les dimanches de l’Avent et contribue à la douce joie de Noël : In dulci jubilo.

E. W.

Pour illustrer de façon sonore la richesse des interprétations de ce beau chant de Noël, voici quelques références, glanées parmi tant d'autres ...

In dulci jubilo – Johann Walter - Ensemble Lux Aeterna : https://youtu.be/KtCbXjsyQRc

Hieronymus Praetorius — In dulci jubilo (avec partition) : https://youtu.be/fhKpCzDEkeA

Dietrich Buxtehude "In dulci jubilo", St. Marien-Domkantorei, Fürstenwalde/Spree : https://youtu.be/eFJPdZJnB2Q

In dulci jubilo – Buxtehude - Kamerkoor Quod Libet :https://youtu.be/sqMlNk0Etj4

Johann Sebastian Bach, In dulci jubilo- Ensemble vocale del Collegium Musicum : https://youtu.be/aH_vRXRkz40

Max Reger "In Dulci Jubilo"- Vokalensemble Stuttgart :https://youtu.be/97hatOz2oe8

Bonne veillée musicale !

Publié dans Chants de Noël

Partager cet article
Repost0

"Quelle est cette odeur agréable..."

Publié le par Autour de Nicole et Pierre

"Quelle est cette odeur agréable.." est un chant de Noël traditionnel français écrit au 17ème siècle. La musique a été composée en 1728 par John Gay pour son "Opéra du Gueux" (Beggars Opera). En voici le texte et l'interprétation vocale par le Quire Cleveland.

QUELLE EST CETTE ODEUR AGREABLE

1. Quelle est cette odeur agréable,

bergers, qui ravit tous nos sens?

S'exhale-t-il rien de semblable

au milieu des fleurs du printemps?

Quelle est cette odeur agréable

bergers, qui ravit tous nos sens?

2. Mais quelle éclatante lumière

Dans la nuit vient frapper nos yeux

L'astre de jour, dans sa carrière,

Fut-il jamais si radieux!

Mais quelle éclatante lumière

Dans la nuit vient frapper nos yeux

 

3. Voici beaucoup d'autres merveilles!

Grand Dieu! qu'entends-je dans les airs?

Quelles voix! Jamais nos oreilles

N'ont entendu pareils concerts.

Voici beaucoup d'autres merveilles!

Grand Dieu! qu'entends-je dans les airs?

 

4. Ne craignez rien, peuple fidèle

Écoutez l'Ange du Seigneur;

Il vous annonce une merveille

Qui va vous combler de bonheur.

Ne craignez rein, peuple fidèle

Écoutez l'Ange du Seigneur.

 

5. A Bethléem, dans une crêche

Il vient de vous naitre un Sauveur

allons, que rien ne vous empêche

D'adorer votre redémpteur

A Bethléem, dans une crêche,

Il vient de vous naître un Sauveur.

 

6. Dieu tout puissant, gloire éternelle

vous soit rendue jusqu'aux cieux.

Que la paix soit universelle

que la grâce abonde en tous lieux.

Dieu tout puissant, gloire éternelle

vous soit rendue jusqu'aux cieux

 

Quelle est cette odeur agréable, arr. Ross W. Duffin chanté par le Quire Cleveland, dirigé par Ross W. Duffin, à la Trinity Cathedral.

https://youtu.be/u3wTNb-ESes

Publié dans Chants de Noël

Partager cet article
Repost0

Trois anges sont venus ce soir

Publié le par Autour de Nicole et Pierre

Petit clin d'oeil à l'actualité de notre conte "On a tué Gaspard", voici cette mélodie que nous avons tous chanté dans notre enfance . Nous dédions cet article à notre cousine Françoise en souvenir d'une certaine fête à La Bastide, clin d'oeil familial cette fois!

 

Trois anges sont venus ce soir

M'apporter de bien belles choses

L'un d'eux avait un encensoir

L'autre avait un bouquet de roses

Et le troisième avait en mains

Une robe toute fleurie

De perles d'or et de jasmin

Comme en a Madame Marie

Noël, Noël, nous venons du ciel

T'apporter ce que tu désires

Car le Bon Dieu au fond du ciel bleu

Est chagrin lorsque tu soupires

 

 

Veux-tu le bel encensoir d'or

Ou la rose éclose en couronne

Veux-tu la robe où bien encore

Un collier où l'argent fleuronne

Veux-tu des fruits du Paradis

Ou du blé des célestes granges

Ou comme les bergers jadis

Veux-tu voir Jésus dans ses langes

Noël, Noël, retournez au ciel

Mes beaux anges à l'instant même

Dans le ciel bleu demandez à Dieu

Le bonheur pour celui que j'aime.

 

 

 

 

 

Ecouter "Trois anges sont venus ce soir " par Marie-Michèle Desrosiers https://youtu.be/a2h-czxJO8s

 

 

L'histoire de la chanson :

 

Ce beau chant de Noël dont la musique et les paroles ont été écrits par Augusta Holmès en 1884 a été interprété par de nombreux artistes, Tino Rossi , Barbara Hendricks entre autres …

 

D’origine irlandaise et de nationalité française, Augusta Mary Ann Holmès est née et décédée à Paris (1847-1903 ). Enfant elle apprend le piano et à douze ans elle maitrise le français, l'anglais, l'allemand et l'italien. Elle étudie l’harmonie et l’orchestration et à 20 ans, elle présente au public parisien ses premières compositions. Elle suit les cours de César Franck jusqu'en 1875-1876.

Après avoir décliné les demandes en mariage de Camille de Saint-Saëns elle choisit de vivre une quinzaine d’années avec le poète Catulle Mendès, dont elle aura ecrètement cinq enfants.

 

Passionnée par Wagner à qui elle rendra visite en 1870, Augusta Holmès écrit de nombreuses chansons, des poèmes et odes symphoniques, ainsi qu’un opéra, « La montagne noire ». Mais c'est le chant de Noël : « Trois anges sont venus » qui la rendra célèbre.

 

Trois anges sont venus ce soirTrois anges sont venus ce soirTrois anges sont venus ce soir

Publié dans Chants de Noël

Partager cet article
Repost0

Mon beau sapin

Publié le par Autour de Nicole et Pierre

Nous vous proposons aujourd'hui une veillée chantée avec sans doute l'un des plus beaux souvenirs de notre enfance : "Mon beau sapin", version traditionnelle allemande et française et version extraite de nos vieux cantiques protestants et deux enregistrements : chantez bien !

 

Mon beau sapin est un chant de Noël d'origine allemande : "O Tannenbaum".

La version la plus ancienne, du moins en ce qui a trait aux paroles, remonte à 1550, reprise en1615 par le compositeur Melchior Franck.

La version la plus célèbre a été composée en 1824 par Ernst Anschütz, organiste et professeur allemand de Leipzig. Le texte du cantique protestant traditionnellement chanté par les enfants (et les grands) aux fêtes de Noël a été écrit en 1943 par Delcasso et A. Schlemmer en reprenant la mélodie populaire.

"O Tannenbaum" a été traduit dans de nombreuses langues, dont "Mon beau sapin" en français et « Oh Christmas Tree » en anglais.

Un mouvement international de travailleurs « The Red Flag » (le Drapeau Rouge) utilise fréquemment la musique de ce cantique.

Depuis 1939, la mélodie de "Mon beau sapin" est devenue l’hymne officiel de l’État du Maryland aux États-Unis.

Entre 1933 et 1945, lors du Troisième Reich, les nazis ont adopté cette chanson dans le cadre de leur programme, de façon à ce que l’aspect chrétien revêtu pour la période des fêtes soit supprimé.

Nombreux sont les interprètes classiques ou de variété à avoir interprété "Mon beausapin" : Tino Rossi, René Simard, Alain Morisod et Sweet People, Nat King Cole, Andrea Bocelli , The Platters Bruno Pelletier, Claude Barzotti, le Chœur de l’Armée Rouge, Roch Voisine et Nana Mouskouri ...

 

 

 

Traditionnel : https://youtu.be/PceCrwmS2aQ

Nana Mouskouri : https://youtu.be/2lhQ_hBT7lA

Publié dans Chants de Noël

Partager cet article
Repost0

A Noël ...

Publié le par Autour de Nicole et Pierre

A Noël ...

.

Pour chanter en famille aux veillées de l'Avent, nous avons bien aimé ce chant de Joël Dahan  trouvé sur le site : http://cantiques.fr/categorie/fetes/       Bon week-end en musique!

Dieu est venu dans ma vie, à Noël

Comme un petit, tout petit, à Noël

Les puissants s’font du souci à Noël

Mais qui donc est ce messie ? À Noël

Jésus est né une nuit à Noël

La mangeoire ! Voici son lit à Noël

Pour un roi, quel beau palais à Noël

Pour un Sauveur, quelle idée ! À Noël

Il a reçu trois cadeaux à Noël

Moi, j’en ai eu beaucoup trop à Noël

Mes parents et mes amis à Noël

Ont vraiment grand appétit ! À Noël

Et moi, je suis au milieu à Noël

Où est-il passé, mon Dieu, à Noël ?

Les lumières de la terre à Noël

Ont-elles caché la misère à Noël ?

N’oubliez pas cette histoire à Noël

Racontez-là tous les soirs à Noël

Ne refermez pas le livre à Noël

Donnez-moi le temps de vivre un Noël

 

Texte et musique : Joël Dahan (2010)

 

A Noël ...

.

Publié dans Chants de Noël

Partager cet article
Repost0

Qui frappe à la porte ? (Wer klopfet an ?)

Publié le par Autour de Nicole et Pierre

Qui frappe à la porte ? (Wer klopfet an ?)

.

En Allemagne du sud, en Autriche et en Suisse, il est de coutume, pendant l’Avent de chanter des « Herbergsuchen » (Recherche d’un abri) pendant les « Klöpfennacht » (Nuit où l’on frappe), nuits des trois derniers jeudis précédant Noël.

Les gens vont de maison en maison en cherchant un abri (comme Marie et Joseph cherchaient un refuge à Bethleem). Les gens dans la maison (dans le rôle de l'aubergiste) chantent un rôle et les "pèlerins" chantent l'autre partie. Parfois on donne à manger et à boire ou de l'argent aux chanteurs ambulants. Un dialogue est chanté entre l’aubergiste avec un son rugueux, bas, grondant et le couple saint avec ses supplications douces .La chanson raconte de la recherche d'un abri à Bethléem

Les traditions varient selon les régions. Dans certaines villes, il est de coutume que les chanteurs donnent un portrait de Marie qui devient "l'invitée" de la maison. À la messe de Noël, l'image de Marie retourne à l'église.
La tradition de ces chants est attestée dès la moitié du 15ème siècle. A l’époque il s’agissait de chants laïcs liés à la nouvelle année. Ainsi, on pouvait entendre les animaux de compagnie parler de la mort de l'année, quand on avait frappé à la bonne heure aux murs des étables.

Au cours de la Contre-Réforme une version chrétienne de ces chants appelés « Anklöpfelns » a été créée. En Autriche, la tradition toujours vivante des « Anklöpfeln » dans les basses terres du Tyrol a été inscrite au patrimoine culturel immatériel national de l'UNESCO

Sources : http://www.mamalisa.com/?t=fs&p=4634 , http://www.faz.net/aktuell/gesellschaft/familie/weihnachtslieder/weihnachtslieder-22-wer-klopfet-an-12683199.html

Qui frappe à la porte ? (Wer klopfet an ?)

.

En voici une charmante représentation par le chœur de garçons de Saint-Florian en Autriche :

Wer klopfet an

Qui frappe à la porte

1. Wer klopfet an?

"O zwei gar arme Leut!"

Was wollt ihr dann?

"O gebt uns Herberg heut!

O, durch Gottes Lieb' wir bitten

Öffnet uns doch eure Hütten

O nein, O, nein!

"O lasset uns doch ein!"

Es kann nicht sein.

"Wir wollen dankbar sein!"

Nein, es kann nicht sein,

Da geht nur fort,

ihr kommt nicht rein.

1. Qui frappe à la porte ?

— Oh, deux pauvres personnes fatiguées.

— Que voulez-vous donc ?

— Oh, donnez-nous juste à loger.

Oh, pour l'amour du Seigneur, nous vous prions

de nous ouvrir la porte de votre cabane.

— Oh non !, Oh non !

— Oh, laissez-nous donc rentrer !

— Cela ne se peut.

— Nous vous en serons reconnaissants.

— Non, cela ne se peut.

Partez maintenant,

Vous ne rentrerez pas.

2. Wer vor der Tür?

"Ein Weib mit ihrem Mann."

Was wollt ihr denn?

"Hört unser Bitten an!

Lasset heut bei Euch uns wohnen

Gott wird Euch schon alles lohnen!"

Was zahlt ihr mir?

"Kein Geld besitzen wir!"

Dann geht von hier!

"O öffnet uns die Tür!"

Ei, macht mir kein Ungestüm,

Da packt euch, geht woanders hin!

2. "Qui est dehors à la porte ?

— Une femme avec son mari.

— Que voulez-vous ?

— Écoutez nos prières !

Laissez-nous habiter avec vous aujourd'hui,

Dieu vous récompensera tous !

— Que me paierez-vous ?

— Nous n'avons pas d'argent !

— Alors partez d'ici !

— Oh, ouvrez la porte !

— Ah, ne me faites aucune insolence,

Faites vos paquets et partez ailleurs !"

3. Was weinet ihr?

"Vor Kält erstarren wir."

Wer kann dafür?

"O gebt uns doch Quartier!

Überall sind wir verstoßen,

Jedes Tor ist uns verschlossen!"

So bleibt halt drauß!

"O öffnet uns das Haus!"

Da wird nichts draus.

"Zeigt uns ein andres Haus."

Dort geht hin zur nächsten Tür!

Ich hab nicht Platz, geht nur von hier!

3. "Pourquoi pleurez-vous?

— Nous sommes transis de froid.

— Qui y peut quelque chose ?

— Oh, donnez-nous seulement à loger !

Partout on nous renvoie,

Toutes les portes nous sont fermées !

— Alors ne restez pas là !

— Oh, ouvrez-nous la maison !

— Il n'en sera rien.

— Montrez-nous une autre maison !

— Là, allez à la porte à côté !

Je n'ai pas de place, partez donc d'ici !"

4. Ihr kommt zu spät!

So heißt es überall!

Da geht nur, gehtl

O Freund, nur heut einmal!

Morgen wird der Heiland kommen

Dieser liebt und lohnt die Frommen

Liegt mir nichts dran!

Seht unser Elend an

Geht mich nichts an!

Habt Mitleid, lieber Mann

Schweigt mir gleich,

Laßt mich in Ruh

jetzt geht, ich schließ die Tür schon zu.

4. "Vous arrivez trop tard !

— On le dit partout !

— Alors, allez donc, allez !

— Oh, ami, juste pour aujourd'hui!

Demain le Sauveur viendra,

Celui qui aime et récompense les pieux.

— Que m'importe !

— Regardez notre misère.

— Ça ne me concerne pas !

— Ayez pitié, cher homme,

Faites-moi taire tout de suite.

— Laissez-moi tranquille,

Partez maintenant, je ferme aussitôt la porte à clé."

5. Da geht nur fort!

"O Freund, wohin? Wo aus?"

Ein Viehstall dort!

"Geh, Joseph, nur hinaus!

O mein Kind, nach Gottes Willen

Mußt du schon die Armut fühlen."

Jetzt packt euch fort!

"O, dies sind harte Wort'!"

Zum Viehstall dort!

"O, wohl ein schlechter Ort!"

Ei, der Ort ist gut für euch;

Ihr braucht nicht viel.

Da geht nur gleich!

5."Allons, partez donc !

— Oh, ami, où, vers où ?

— Une étable là !

— "Va, Joseph, juste là-bas !

Oh, mon enfant, selon la volonté de Dieu,

Tu dois déjà ressentir la pauvreté.

— Maintenant, faites vos bagages !

— Oh, ce sont des mots durs !

— Partez pour l'étable là !

— Oh, c'est probablement un mauvais endroit !

— Ah, l'endroit est bien pour vous ;

Vous n'avez pas besoin de grand-chose,

Alors filez tout de suite !"

6. Komm Sünder her!

Jetzt Sünder hör mich an

Ja komm nur her.

Und hör was du getan

Du hast Jesum so verstoßen

Hast ihm jede Tür verschlossen

O Sünder wein!

O sieh dein Jesulein

muß jetzt o Pein!

Im kalten Stalle sein

O wie grausam ist die Sünd

Die so verstößt das beste Kind.

6. Viens ici, pécheur !

Pécheur, maintenant écoute-moi.

Oui, viens donc ici

Et écoute ce que tu as fait :

Tu as beaucoup offensé Jésus,

Tu lui as fermé toutes les portes,

Oh, pécheur, pleure !

Oh, vois, ton petit Jésus

Doit, oh tourment,

être dans une froide étable.

Oh, quel cruel péché

Qui renie le meilleur des enfants.

 
Qui frappe à la porte ? (Wer klopfet an ?)

.

Qui frappe à la porte ? (Wer klopfet an ?)
Qui frappe à la porte ? (Wer klopfet an ?)

.

Publié dans Chants de Noël

Partager cet article
Repost0

Aujourd’hui le Roi des cieux

Publié le par Autour de Nicole et Pierre

Aujourd’hui le Roi des cieux

.

Veillée chantante aujourd'hui avec ce cantique de Noël d'origine anglaise. En voici une version sonore : https://www.youtube.com/watch?v=cddvZmhS6XI touvée sur le site http://cantiques.fr/categorie/fetes/

Aujourd’hui le Roi des cieux
Aujourd’hui le Roi des cieux
Aujourd’hui le Roi des cieux

.

Publié dans Chants de Noël

Partager cet article
Repost0

Le chant des étoiles

Publié le par Autour de Nicole et Pierre

Le chant des étoiles

.

Depuis les années 1960, les astrophysiciens ont découvert et analysé des ondes acoustiques émises par les étoiles dont la surface gazeuse vibre. Nous ne percevons pas ces sons très graves (le soleil vibre en sol dièse, 18 octaves plus bas que ce que notre oreille perçoit) mais grâce à des instruments très sophistiqués, les scientifiques ont pu répertorier ce « chant » des étoiles. Cette science a un nom : l'asterosismologie. 

Musique et science ont été réunies dans un ouvrage publié cette année chez Odile Jacob : La nouvelle musique des sphères, par l’astrophysicienne Sylvie Vauclair et  le compositeur Claude-Samuel Lévine.

Le chant des étoiles a en effet inspiré Claude-Samuel Lévine, spécialiste des ondes Martenot, qui a composé « Jeu musical avec le son direct des étoiles» en utilisant le seul synthétiseur d’étoiles démultiplié en 12 pupitres.

Nous vous proposons d’écouter cet étrange et émouvant concert en ligne : http://youtu.be/6Ab99fIdMUc

 

Le chant des étoiles

.

Le chant des étoiles

.

Publié dans Chants de Noël

Partager cet article
Repost0

Brillante étoile du matin

Publié le par Autour de Nicole et Pierre

Brillante étoile du matin
Aujourd’hui nous avons envie de partager avec vous ce beau chant de Noël ou de l’Epiphanie, construit sur l’évocation de « cette lumineuse étoile du matin », citée dans Apocalypse 22, 16, le texte de ce cantique a été écrit par L.Roehrich en 1866. La mélodie de Philipp Nicolaï date de 1599 et avait également inspiré en 1725 la cantate Cantate BWV 1 de Johann Sebastian Bach « Wie schön leuchtet der Morgenstern ».

(Pour en savoir plus, voir sur le site : Chants Protestants http://s302430378.onlinehome.fr/index.php?option=com_content&task=view&id=3065&Itemid=2

Brillante étoile du matin
Brillante étoile du matin
Pour entendre la mélodie : Brillante étoile du matin Au clavier par Denis Jacquiau (cantiques karaoké) http://youtu.be/7_TSV1Bpl3E

Publié dans Chants de Noël

Partager cet article
Repost0