Les fées demeurent par-delà les cieux ...

Publié le par Autour de Nicole et Pierre

 Les fées demeurent par-delà les cieux ...

.

Les fées demeurent par-delà les cieux, car les cieux sont le parvis de leur temple, et les étoiles sont les marques de leurs pas.

Honoré de BALZAC, La Dernière fée ou la Lampe merveilleuse (1825)

 Les fées demeurent par-delà les cieux ...

Publié dans Beaux textes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article